Image caption.
Image subcaption.
logo centre information jeunesse 16

ACCUEIL DU LUNDI AU VENDREDI DE 13H À 18H
ET DU MERCREDI AU VENDREDI DE 9H À 12H, PAR TÉLÉPHONE OU SUR RENDEZ-VOUS

L'Europe et la mobilité des jeunes

Notre Ministre des Affaires étrangères et du développement international et le Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes nous proposent un communiqué pour exposer leur vision de la mobilité des jeunes en Europe, un des piliers de l’Union Européenne.

En résumé : Voyant le succès du programme de mobilité des étudiants, ils souhaitent l’ouvrir et le développer aux apprentis. Dès cet été, il y aura des échanges entre la France et l’Allemagne. En parallèle, ils souhaitent envoyer d’avantages de jeunes en service civique vers d’autres pays européens. Ils commenceront par l’Italie avec un programme qui permettra l’envoie de 100 volontaires, en priorité issus de quartiers défavorisés, et ce dans les domaines de la solidarité, du soutien aux réfugiés, de la protection de l’environnement et de la culture. Dans ce sens, le budget pour le Service Volontaire Européen devrait être augmenté d’ici 2017.
A partir de la rentrée 2016, quatre pays pilotes (la France, l’Italie, l’Allemagne et l’Irlande) testeront une carte étudiante européenne qui permettrait de faire reconnaitre son statut dans les autres pays de l’UE et permettrait de faciliter les demandes de logement en résidence étudiante, l’accès à la restauration universitaire au tarif étudiant ou l’accès aux services proposés par les établissements d’accueil (bibliothèques).
Vous l'aurez compris, la tendance reste la même depuis la création du programme Erasmus : l'Europe souhaite toujours plus de mobilité, pour de plus en plus de jeunes !

facebook google plus twitter
4000 bonnes adresses à proximité !